Congé de naissance et congé paternité pour les enseignants

Baby feet (CC-BY-SA)

Baby feet (CC-BY-SA)

Pour la première fois de ma carrière, je vais être absent à l’école plus de deux jours. Privilège de futur papa… Voici les infos à connaître pour préparer ses demandes de congés : les trois jours accordés à la naissance, et le congé de paternité.

  • Les demandes de congés à l’occasion d’une naissance relèvent du régime des autorisations spéciales d’absence. Le salarié doit remettre à son employeur un document attestant de la naissance de l’enfant.

Le congé de naissance (3 jours)

  • Les agents publics peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’un congé de 3 jours à l’occasion de chaque naissance ou adoption.
  • Le congé n’a pas à être nécessairement pris le jour de la naissance. Il doit seulement être pris à une date proche de l’événement, fixée en accord avec l’employeur.
  • Les 3 jours de congé peuvent être pris de manière consécutive ou non, dans une période de 15 jours entourant la date de naissance ou d’adoption.
  • Ne sont concernés que les jours de service.

Source : Service-Public.fr

Le congé paternité (11 jours)

  • La durée du congé de paternité est fixée à 11 jours calendaires (mercredi, samedi et dimanche compris) en cas de naissance simple (18 jours calendaires en cas de naissances multiples). Le congé n’est pas fractionnable. Le congé peut être fractionné en 2 périodes dont l’une est d’au moins 7 jours. Pour les contractuels ce congé n’est pas fractionnable.
  • Le fonctionnaire peut demander à bénéficier d’un congé inférieur à la durée maximum (mais ne le faites pas : prenez vos congés et profitez-en !!)
  • Le salarié qui souhaite bénéficier du congé de paternité avertit son employeur au moins un mois avant la date de début du congé, et précise la date à laquelle il entend y mettre fin.
  • Le congé doit débuter dans les 4 mois qui suivent la naissance de l’enfant, mais il peut se poursuivre au-delà des 4 mois de l’enfant.

Source : Service-Public.fr

Le congé de naissance et le congé de paternité peuvent se cumuler  – et aussi se prolonger avec les vacances scolaires : c’est comme ça que j’ai réussi à obtenir … 33 jours d’affilée, du 9 octobre au 12 novembre .

Crédit image : Baby feet, by Robert Valencia via Flickr (CC-BY-SA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*