Art pariétal en Indonésie

Bien sûr, il y a les peintures rupestres de la grotte Chauvet (en Ardéche), celles de la grotte Cosquer (à Marseille) ou de Lascaux. Une chronologie de l’art pariétal situe leur création entre 32 000 et 17 000 ans « avant le présent« .
Mais voilà que l’art prend un coup de vieux, avec la datation encore plus ancienne de peintures rupestres découvertes non pas en Europe, mais en Indonésie.

Avec au moins 40.000 ans, certaines peintures d’une grotte de Sulawesi prennent le titre des plus anciennes du monde. Au delà du record, il s’agit d’une preuve que l’art pariétal n’est pas né qu’en Europe. (Source : Gentside Découverte)

Des peintures rupestres découvertes en Indonésie chamboulent les théories par Gentside Découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*