La bible de l’enseignant de classe coopérative

Apprendre avec les pédagogies coopératives – Sylvain Connac

C’est Félicia qui m’a balancé la référence, avec sa modération habituelle. « C’est ça qu’il faut faire, tout est là-dedans ! » a-t-elle hurlé en me brandissant sous le nez le livre qu’elle venait de recevoir. Le titre de son nouveau livre de chevet : « Apprendre avec les pédagogies coopératives – démarches et outils pour la classe ».

L’auteur, Sylvain Connac, est professeur des écoles, Docteur en sciences de l’éducation, auteur de nombreux articles de formation pour des revues pédagogiques, membre actif de l’ICEM 34 (mouvement Freinet dans le département de l’Hérault). Il a enseigné à l’école coopérative Antoine Balard de Montpellier, qui a reçu un prix de l’innovation pédagogique et a également contribué à l’élaboration des outils coopératifs de la démarche Pidapi.

C’est peu dire que ce livre a bousculé ma manière de « penser la classe ». J’ai plus appris à la lecture de ce bouquin qu’au cours de toutes les demi-journées de formation cumulées depuis douze ans que j’enseigne. C’est une sacrée chance d’être ainsi dérangé dans son fonctionnement et ses certitudes pédagogiques…

Oui, la pédagogie coopérative, issue de « l’Éducation nouvelle » et des « méthodes actives », a pour projet inlassable de transmettre des savoirs. Non, elle ne confond pas le bricolage permanent avec le véritable apprentissage… Oui, le maître y assume son autorité. Non, elle n’a rien à voir avec le spontanéisme libertaire… Oui, elle s’attache à construire des outils précis et des démarches rigoureuses. Non, elle ne s’enferme pas dans un jargon technocratique… Il faut expliquer que la pédagogie coopérative est en phase avec les connaissances dont nous disposons aujourd’hui sur les apprentissages, le développement de la personne et le fonctionnement des groupes. Il faut rappeler que c’est aussi un projet porteur des valeurs de solidarité et de liberté. Il faut souligner qu’il s’agit bien, ici, de travailler, en même temps, au quotidien et dans le moindre geste, à articuler transmission et émancipation.

Voilà tout ce que fait l’ouvrage-somme de Sylvain Connac. Véritable manuel de pédagogie pour l’école primaire, « Apprendre avec les pédagogies coopératives » va aussi plus loin : les apports théoriques et les exemples concrets s’y nourrissent réciproquement, un ensemble complet d’outils y est présenté couvrant aussi bien les objectifs d’apprentissage que l’organisation de la classe, la construction de l’autonomie que l’accès à la pensée réflexive. Des références historiques, des expériences de classes et d’école, des tableaux synthétiques, un lexique complet des principales notions complètent ce livre.

Cet ouvrage fondamental, on se demandera après l’avoir lu, comment on a pu s’en passer. « Apprendre avec les pédagogies coopératives » deviendra une référence obligé pour les praticiens, comme pour les chercheurs et les formateurs. (Philippe Meirieu – Source : ESF éditeur)

J’ai ainsi redécouvert tous les apports de la pédagogie Freinet et des méthodes coopératives, ainsi que la possibilité de faire la classe « autrement », de manière moins rigide, plus ouverte et surtout… plus efficace. Avec des apports majeurs sur la prise en compte des différence de rythmes d’apprentissage, la construction de connaissances en interaction avec les autres, le développement de l’autonomie et de la responsabilisation… Le tout en ayant le sentiment d’animer une classe qui n’avait jamais été aussi vivante et aussi ouverte sur le monde.

Ce blog est d’ailleurs une conséquence de la remise en question professionnelle provoquée par cette lecture  : j’ai aujourd’hui besoin plus que jamais de faire partager ma démarche, mes pratiques, mes outils, et d’entrer ainsi dans un réseau d’artisans-pédagogues en perpétuelle quête d’amélioration…

Bref, si vous souhaitez vous lancer à votre tour dans l’aventure de la pédagogie Freinet et des classes coopératives, commencez par cette délicieuse lecture qui ouvre bien des perspectives à l’école !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*